29 juin 2020 / by admin_V

La digitalisation de votre workflow et comment gérer les retards de paiement.

La digitalisation de votre workflow et comment gérer les retards de paiement.

Digitalisation de votre workflow

Résumé : L’étude Yougov, coordonnée par Gocardless et Sellsy, revient les retards de paiement dans les PME françaises.

L’importance de maintenir sa trésorerie devient essentiel.

Vous découvriez dans cet article des solutions pour digitaliser son workflow et diminuer les retards de paiement.

Mots clés : Paiements, digitalisation, prélèvement SEPA, intégration, ROI

Etude Yougov

Gocardless et Sellsy ont réalisé une étude Yougov sur les retards de paiements dans les PME françaises. Elle s’est déroulée en 2 phases :

  • Une première phase, où 200 TPE/PME ont été interrogées par Yougov, 
  • Puis une deuxième phase entre le 1er et 10 février. 

Une crise sanitaire s’est ajoutée. 204 personnes de ces entreprises ont été réinterrogées pour ajuster et voir comment elles ont évolué suite à cet évènement. 

Cette étude montre l’impact sur leur business : 4 PME sur 10 ont déjà été mises en péril suite à des retards de paiements. Ce chiffre est énorme et reflète de l’importance de maintenir une trésorerie.

Entre 2019 et 2020, les données concernant les impayés montrent que les choses ont beaucoup évolué. En effet, depuis l’année dernière, l’accélération de la digitalisation sur toute forme d’entreprise a amélioré les choses très fortement : 29% des répondants déclarent un pourcentage d’impayés de plus de 5% du chiffre d’affaires (vs 22% en 2019). Mais il reste du chemin à parcourir. 

Les entreprises sont aussi de plus en plus nombreuses à digitaliser leurs processus pour réduire les risques de retards et d’impayés. En effet, 1 PME française sur 2 a constaté une hausse des délais de paiements ces 5 dernières années.

Différentes explications sont possibles, notamment le choix du moyen de paiement : en effet, le paiement par chèque connait plus d’échecs que le prélèvement par exemple. Il est donc recommandé de proposer plusieurs moyens de paiement.

La crise sanitaire n’a fait qu’accentuer cette situation, particulièrement sensible. 

48% des répondants déclarent avoir constaté une augmentation des délais de paiements de leurs clients pendant le confinement. 

La digitalisation est un réel atout pour lutter contre les retards de paiement : 55% des entreprises répondants prévoient d’adopter le paiement comptant et le prélèvement automatique pour s’assurer d’être payées dans le contexte actuel.

Cette étude nous montre que la digitalisation peut être une réponse aux retards de paiement : en 2020, 7 PME sur 10 sont équipées d’un logiciel de facturation, soit une augmentation de 15% par rapport à 2019.

Premier point de digitalisation nécessaire est l’outil de facturation. Il va permettre de proposer des moyens de paiement, d’être payé plus rapidement, et donc d’être plus réactif. 

Les enjeux de la digitalisation

L’administratif lié aux paiements représente 8% du temps d’une PME française, soit 43,9 Milliards €*. 

1 entreprise meurt toutes les 33 minutes en raison des problèmes de trésorerie.**

Le temps administratif pourrait être utilisé à créer une plus forte valeur ajoutée pour l’entreprise.

La digitalisation de votre workflow est un véritable enjeu : en dématérialisant vos process en interne, vous allez pouvoir sécuriser et automatiser votre tunnel d’achat jusqu’aux paiements. 

La création d’un workflow complet de l’acquisition de clients jusqu’à la facturation automatisée présente de nombreux avantages et permet de gagner un temps précieux. Ainsi l’association d’un tunnel d’achat avec un outil de facturation associé à plusieurs moyens de paiement permet :

  • La mise en place de mandat de prélèvement rapidement, 
  • L’émission de factures rapides : en réduisant les tâches administratives manuelles et notamment l’émission des factures, vous allez gagner un temps précieux, 
  • En proposant différents moyens de paiements, comme le SEPA, vous allez maitriser vos délais de paiement et sécuriser vos paiements, 
  • Automatiser les échéances des abonnements, 
  • Simplifier le suivi et les relances des mauvais payeurs.

Vous allez gagner du temps grâce l’acquisition de vos clients jusqu’à la digitalisation des factures : les émettre, les envoyer, les relancer, ainsi qu’à l’automatisation des échéances. 

Les fonctionnalités indispensables pour vous faire gagner du temps :

  • Outils d’acquisition (site internet, application mobile, …) ergonomiques qui rendent l’expérience client fluide et agréable, 
  • Modèles de documents, 
  • Transformation devis/facture en un clic, 
  • Connexion native à des moyens de paiement, 
  • Paiement par prélèvement : sécurisation des paiements,
  • Automatisation de la récurrence de facturation représente un gain de temps énorme sur toute la période de l’abonnement,
  • Automatisation des échéances de paiement (prélèvement), en sécurisant de la trésorerie. Enjeu majeur pour les entreprises, elles vont savoir quand et à quel moment les échéances vont être encaissées. Ces éléments permettront de piloter leurs activités et de prendre les bonnes décisions. 
  • Relances automatiques en cas de défaut de paiement.

Le prélèvement bancaire facilite l’encaissement :

  • Contrôle et pilotage du paiement, 
  • Simple & sécurisé, 
  • Processus automatisé : de l’acquisition jusqu’au rapprochement bancaire, 
  • Gagner du temps.

L’intégration parfaite avec vos procédures actuelles :

Comme nous l’avons évoqué, l’expérience client doit être fluide, ergonomique et agréable. 

Il ne doit pas y avoir plusieurs interfaces et l’utilisateur doit avoir l’impression de rester dans un outil unique : toutes les fonctionnalités doivent y être centralisées. 

Par exemple, toutes les fonctionnalités liées au prélèvement vont être remontées automatiquement dans cet outil ergonomique (pas de fichier à exporter à la banque, pas de rapprochement…). 

L’ensemble des fonctionnalités Acquisition/Comptabilité/Facturation/CRM/Paiements doivent être liés dans un outil unique pour plus de fluidité.

L’expérience client est essentielle pour rendre le client fidèle, satisfait, qu’il parle de vous, qu’il vous recommande…. Cette expérience client doit être fluide, simple, et facilitée. 

La prise en charge du client doit être parfaite de l’acquisition jusqu’au Service Client. 

Le choix des outils digitaux : 

  • Les fonctionnalités dont vous avez besoin : vous allez pouvoir les lister et définir les fonctions essentielles avec votre équipe.
  • La simplicité de mise en œuvre et d’utilisation : il est important d’avoir l’adhésion de l’ensemble de ses équipes pour que l’outil soit utilisé, 
  • L’interface intuitive pour faciliter l’utilisation de l’outil, 
  • L’interconnectivité des outils, il faut que les outils fonctionnent ensemble. Vous ne trouverez pas un outil qui regroupe l’ensemble des fonctionnalités nécessaires. Il faut faire interagir plusieurs solutions. Les outils doivent communiquer entre eux et éviter la double saisie, ou la nécessité d’aller sur plusieurs interfaces. Le parcours client doit être fluide, simple et ergonomique.
  • Cout (ROI) : le coût dépend de plusieurs choses : ce qu’il vous apporte/ce qu’il vous rapporte, 
  • Sécurité et accessibilité des données (clients, facturation, trésorerie…).

L’idée est de produire un minimum d’effort pour un maximum de résultats. 

*Source Finyear, 2019

** Source Cash Flow Gocardless, 2019

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share